Appel à contributions “Littératures et migrations transafricaines”

Appel à contributions / Call for Papers
Littératures et migrations transafricaines /Transafrican migrations and African literatures
pour une livraison de la revue Études Littéraires Africaines
(revue de l’Association Pour l’Etude des Littératures Africaines)
en collaboration avec le programme ANR MIPRIMO
 
Phénomène aujourd’hui présenté comme consubstantiel à la mondialisation, les migrations des pays du Sud vers le Nord tendent à occulter celles, pourtant les plus nombreuses, qui s’effectuent dans les Suds-mêmes, d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre, de la campagne à la ville etc. À partir de la mobilité historiquement ancrée dans les sociétés ouest-africaines, le programme ANR pluridisciplinaire MIPRIMO (La migration prise aux mots) étudie, en prenant pour objet principal le récit, la circulation des imaginaires et les dynamiques sociales auxquelles elle contribue en Afrique de l’Ouest.
Le présent appel à contributions, pour un prochain dossier à paraître dans la revue Études Littéraires Africaines, propose, d’une part, d’élargir la perspective à l’ensemble de l’Afrique, et d’autre part de spécialiser le regard en interrogeant les rapports entre littératures africaines et mobilités en Afrique. Comment celles-ci sont-elles appréhendées en littérature ? Quelle est leur place dans les œuvres littéraires, quels rôles y jouent-elles ? Mais aussi, en quoi les littératures orales et écrites nourrissent-elles des représentations contribuant aux imaginaires migratoires et aux dynamiques sociales en Afrique ?
Au-delà de la représentation en littérature de différents types de mobilités transafricaines, collectives et individuelles, les contributions pourront en particulier, en articulant géopoétique et géopolitique des migrations intra-africaines, s’intéresser aux enjeux de ces mobilités pour les productions littéraires, aux liens existant entre formes narratives et restitution de l’expérience migratoire, aux nouvelles pratiques d’écritures, aux catégories de signification mises en œuvre, au rôle des discours littéraires dans la requalification des perceptions à l’égard des voyageurs, des migrants, des déplacés en Afrique, et s’attacher à des moments historiques, des ensembles littéraires qui pourront être linguistiques, sous-régionaux, etc., ou à une comparaison entre eux.
À partir de ce questionnement large, et à titre indicatif,  les propositions pourraient être axées sur les sujets  suivants:
– voyage et genres narratifs : on connaît les liens unissant, en plusieurs régions de l’Afrique, récits de migration et de fondation, on sait qu’il existe un rapport étroit entre voyage et épopée, voyage et récit d’aventures, mais Patrice Nganang peut-il être contredit lorsqu’il affirme (dans son Manifeste d’une nouvelle littérature africaine, p. 244) que « nous, Africains, ne voyageons pas encore : nous émigrons » ? On pourra aussi se demander dans quelle mesure la mobilité s’associe nécessairement à la narrativité, et étudier par exemple des formes poétiques en rapport avec le voyage ou le nomadisme.
– migrations singulières et modes narratifs: récit de soi et déplacements ; récits de vie et itinéraires migratoires ; formes et rôles de la mobilité intra-africaine dans un apprentissage, une formation, une œuvre…
– mobilités anciennes et contemporaines: migrations légendaires, rapport à l’Histoire, mémoire des déplacés ;
– représentations, catégorisations et interprétations : voyage, nomadisme, exil, réfugiés, étrangers, migrants et transmigrants…
– mobilités et spatialité : espaces fluides, frontières, routes, pistes, ici et ailleurs…
– moments migratoires et lieux de départ, d’arrivée, récits du chemin, récits de retour …
– contextes des mobilités : conditions géopolitiques, aires régionales et sous-régionales, environnements culturels, relations entre voyageurs, migrants et populations installées, regard du déplacé sur son lieu d’accueil ou de transit…
– nouvelles productions et nouvelle histoire littéraire,
– dialectique de la migration,
– mobilités transafricaines et littérature-monde .
Les propositions d’article, sous forme de résumé en français ou en anglais, devront être adressées simultanément, pour le 30 mars 2013 au plus tard, aux coordinateurs du dossier :
– Catherine Mazauric, maître de conférences HDR en langue et littératures française et francophones, Université Toulouse-Le Mirail,catherine.mazauric@univ-tlse2.fr
– Alioune Sow, Associate Professor of French and African studies, University of Florida, sow@ufl.edu
La présentation des articles retenus, en français ou en anglais, devra être conforme aux recommandations de la revue (voirhttp://www.apela.fr/la-revue/publier-dans-les-ela/).
Calendrier :
– 30 mars 2013 : date-limite pour l’envoi des propositions ;
– 30 avril 2013 : réponses du comité de sélection ;
– 21 juin 2013 : date-limite pour l’envoi des articles rédigés ;
– 20 août 2013 : retour des évaluations par le comité scientifique.
Call for Papers, Études Littéraires Africaines
and the program ANR MIPRIMO
Transafrican migrations and African literatures
The journal Etudes Litteraires Africaines, invites articles for a special issue on literature and migration to be published in December 2013. Initiated by the interdisciplinary program ANR-Miprimo, which investigates the circulation of narratives and discourses of migration through local cultural productions (literature, cinema, media, songs, theatre etc…) and examines the social dynamics they produce in West African societies, this special issue will primarily interrogate the relations between mobility and African literatures.  Focusing mainly on the migrations within the continent, the aim of the issue is to look at how African literatures engage with the south-south trajectories, mobility between countries, regions and cities. The special issue will examine the impact of mobility on African literary productions and consider how mobility has affected generic tendencies and modalities of writing and to what extent the oral and written productions contribute to both the imaginaries of migration and social dynamics in Africa. The contributions could address but are not limited to:
–          Geo-poetics and geopolitics of Inter-African migrations,
–          Mobility, narratives and locality,
–          Experience of migration and new practices of writings,
–          Mobility, migration and the writings of the self,
–          Mobility, migration and the African bildungsroman,
–          The production and perception of the migrant in literary discourses,
–          Migrant and/or travelers in African literatures production,
–          Mobility and narrative theories,
–          Migration and new critical and theoretical literary engagements.
–          History of migration and African literary history,
–          Migration, traveling and foundational narratives,
–          African Literatures and nomadism,
Abstracts should be sent in French or in English by March 30th to
–          Catherine Mazauric, Maître de conférences HDR, Université Toulouse-Le Mirail, catherine.mazauric@univ-tlse2.fr
–          Alioune Sow, Associate Professor of French and African studies, University of Florida, sow@ufl.edu
Selected articles should conform to the editorial guidelines of the journal Etudes Littéraires Africaines. Guidelines can be found athttp://www.apela.fr/la-revue/publier-dans-les-ela/).

marina lafay

socio-anthropologue, africaniste

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search