GARY-TOUNKARA Daouda et NATIVEL Didier (sous la direction de), L’Afrique des savoirs au sud du Sahara (XVI°-XXI° siècle) – Acteurs, supports, pratiques

Sortie d’un livre de notre collègue de Miprimo, Daouda  (et où publie aussi C. Wagué un autre collègue de MIPRIMO)

A lire, à partager, et bravo et merci aux auteurs

 

Description complète

Cette sélection de textes du colloque international « La fabrique des savoirs en Afrique subsaharienne : acteurs, lieux et usages dans la longue durée » organisé à l’université Paris Diderot-Paris 7, en 2009, participe à une réflexion pluridisciplinaire sur des connaissances et des compétences aux contenus et aux formes multiples au sud du Sahara.

 

TABLE DES MATIERES :

Remerciements

Les auteurs

1. Questionner la fabrique des savoirs

Daouda GARY-TOUNKARA et Didier NATIVEL

PREMIÈRE PARTIE

PORTEURS DE SAVOIRS ET AGENTS DU POUVOIR

2. Le pouvoir politique et le savoir de l’invisible dans le royaume asante (1870 -1874)

Claude-Hélène PERROT

3. Savoirs et pouvoirs dans les monarchies du Rwanda et du Burundi

Joseph GAHAMA

4. Justice indigène et transformations des règles pénales en Afrique occidentale française (1903 -1946)

Laurent MANIÈRE

5. Knowing the Postcolony : Sociology and Socialist Go

DEUXIÈME PARTIE

NORMES ET POLITIQUES CULTURELLES

7. La musique guinéenne, vecteur du patrimoine national (des années 1950 à1984)

CélinePAUTHIER

8. L’Unesco et la promotion des savoirs en Afrique subsaharienne de 1960 à nos jours

Chloé MAUREL

9. Circulation de savoir danser et création de danses nouvelles au Burkina Faso. L’art de la capture des danseurs

« tradi-contemporains»

Sarah ANDRIEU

10.Tombouctou ou le retour du mythe. L’exposition médiatique des manuscrits de Tombouctou

Jean-Louis TRIAUD

TROISIÈMEPARTIE

REPRÉSENTATIONSDESOIETPOSITIONNEMENTSOCIAL

11.Compétences cosmopolites :sur quelques savoirs enjeu dans la prostitution clandestine et le mbaraan à Dakar

Thomas FOUQUET

12.La circulation de savoirs militants dans la confrérie mouride au Sénégal. Le cas de Cheikh Bethio Thioune et de ses taalibe

Marie BROSSIER

13.Lire et écrire en pulaar au Sénégal: le« mouvement pulaar », lieu de toutes les résistances

Marie-Ève HUMERY

14.La fabrique d’un savoir scientifique sur sa communauté : témoignage d’une relation au terrain

Cheikhna WAGUÉ

QUATRIÈME PARTIE

POUVOIR DE L’ÉCRIT, PUISSANCE DE L’ORAL

15. Promulgation et enregistrement des actes royaux éthiopiens en faveur des institutions politico-religieuses du nord du royaume (XVIe siècle)

Anaïs WION

16. Une revue pour «honnête homme» pendant le moment colonial à Madagascar : Fanilon’nyTanora (1926-1931)

Faranirina V. RAJAONAH

17. La «boutique aux lettres» d’Adama. Approche anthropologique de l’écriture épistolaire d’un villageois burkinabè

EmmanuelI SNARD

18. Pratiques locales d’écriture magico-médicinales: catégories du savoir, genres graphiques et circulations culturelles

Aïssatou MBODJ-POUYE


marina lafay

socio-anthropologue, africaniste

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search